Le prêt pour travailleur autonome

 Vous pouvez faire un prêt pour travailleur autonome de plusieurs manières.

Au Canada, 13% de ceux qui travaillent sont des travailleurs autonomes et 37% des entreprises canadiennes ont recours à ces derniers.

Les travailleurs autonomes sont ceux et ceux qui travaillent pour eux-mêmes,ils n’ont pas de patron ni de lien de subordination. On les paie donc directement pour le travail réalisé. Les travailleurs autonomes peuvent choisir leurs clients et organiser à leur guise leur emploi du temps. Dans la plupart des cas, les travailleurs autonomes collaborent directement avec des entreprises qui font appel à eux.

Pour tous ces critères, les travailleurs autonomes ne sont pas considérés comme des salariés. C’est ainsi, car leur travail n’est pas réalisé sous la direction d’un employeur. Ils gèrent eux-mêmes leur travail et se fournissent de leur propre matériel. Ils peuvent autant faire des profits que des pertes. Bien que libres, les travailleurs autonomes peuvent être limités dans leurs revenus, car ils n’ont pas l’assurance de travail régulier. Ils font face donc à une certaine insécurité financière puisqu’ils ne sont pas toujours payés correctement, mais aussi parce qu’ils manquent d’avantages sociaux.

 

Tonprêteur désire répondre aux questions suivantes concernant le prêt travailleur pour autonome:

  • Quels sont les problèmes financiers des travailleurs autonomes?
  • Puis-je être accepté si je suis travailleur autonome ?
  • Qui est considéré comme travailleur autonome ?

Les problèmes financiers des travailleurs autonomes

Les problèmes financiers peuvent alors être nombreux .Notamment liés au fait que si le travailleur autonome tombe malade ou doit prendre des congés. Ils n’ont ni congés payés, ni de salaire sur lequel se reposer. Ils sont aussi les seuls responsables de leurs gains et de leurs pertes d’autant plus qu’ils n’ont pas toujours de gros revenus. Les banques qui exigent une cote de crédit sont plus fébriles à leur accorder le crédit . Puisque les revenus ne sont pas toujours cohérents ou réguliers. Les paiements des clients parfois longs. Les impôts s’ajoutant dans la balance, la santé financière des travailleurs autonomes peut rapidement être bancale. Le prêt pour travailleur autonome vous aidera rapidement.

 

Puis-je être accepté si je suis travailleur autonome ?

Comme les établissements financiers classiques n’accordent pas forcément de crédit aux travailleurs indépendants, ces derniers se dirigent donc vers des solutions alternatives comme les prêteurs privés. Cette solution leur permet de pouvoir maintenir leur santé financière à flot et leur vie professionnelle.

Les conditions pour les travailleurs autonomes pour se procurer un financement sont plus compliquées. Ces conditions sont établies autour des gains liés au temps (minimum 2 ans). La capacité à amasser des actifs (des biens par exemple) . L’attitude par rapport au crédit ainsi que le comportement de crédit et le contexte familial.

Pour autant, les prêteurs alternatifs se basent sur des critères différents. En plus des cotes de crédit, afin de pouvoir réaliser l’évaluation de l’éligibilité de l’emprunteur. Comme les prêteurs alternatifs n’ont pas de règles spécifiques, ils peuvent donc financer plus rapidement les travailleurs autonomes que les institutions bancaires .

Les différents prêts disponibles pour les travailleurs autonomes

Les conditions spécifiques auxquelles sont confrontés les travailleurs leur permettent néanmoins d’avoir accès à :

  • l’affacturage. C’est une solution de financement à court terme traditionnel. Les liquidités sont alors disponibles rapidement. Cette solution de financement se base sur votre actif. Il permet la vente de vos créances ou de vos factures à une entreprise de financement . Cette entreprise spécialisée que l’on nomme affactureur en contrepartie d’un escompte pour le travail réalisé.

En général, l’entreprise d’affacturage va payer la majorité de la valeur des comptes clients suivant la réception des factures. Elle va aussi réaliser le reste du paiement des sommes nettes recueillies des frais de financement.

 

Dans quel contexte

  • prêt pour l’équipement? Le travailleur autonome doit acheter souvent du matériel pour entretenir ses outils. Cela dans le but de continuer de faire fonctionner son activité. Le crédit permet parfois, lorsque ce n’est pas le cas, de pouvoir acheter les équipements nécessaires. Vous pouvez aussi vouloir maintenir une liquidité raisonnable. En effet, il va permettre de payer l’équipement en versements périodiques sur une période de temps donnée avec un taux d’intérêt spécifique.
  • Marge de crédit. C’est un type de prêt qui autorise à emprunter un montant prédéterminé. En soi, l’emprunteur peut utiliser la marge de crédit au montant spécifié. Il n’a pas obligation de l’employer pour une raison particulière. Pour autant, le remboursement de la marge peut être fait à tout moment et l’on paie les intérêts uniquement sur la somme qui a été empruntée. Aussi, sur le même principe que la carte de crédit, on retrouve l’accès à la somme empruntée à mesure qu’on le rembourse.
  • Prêt personnel. Ce type de prêt est un emprunt avec un montant fixe que l’on accepte de payer sur une durée définie au préalable. La somme empruntée doit être payée dans son ensemble ajouté à cela les intérêts et les frais. Les paiements sont égaux et appelés des acomptes provisionnels. Ce type de prêt sont aussi désignés plan de financement long terme ou encore prêts à tempérament ou encore prêt à la consommation.

Le prêt personnel

Globalement, les prêts personnels sont utilisés pour financer des travaux ou encore pour l’achat d’un véhicule.Vous pouvez aussi vouloir consolider une dette pour laquelle les taux d’intérêt sont souvent plus élevés. Le plus souvent, les prêts personnels s’élèvent entre 100$ et 50 000$ et ont une période de 6 à 60 mois.

Ces prêts sont proposés par les établissements financiers classiques comme les banques ou encore les caisses populaires, mais aussi par d’autres prêteurs comme les prêteurs sur salaire, les sociétés de prêt sur titres, les prêteurs sur gages ou les prêteurs privés.

 

Il ne faut jamais oublier que si le prêteur vous propose un prêt plus élevé que vos besoins, vous ne devez pas faire une demande de prêt dont la somme est supérieure à ce que vous pourrez rembourser par la suite. Cela pourrait avoir des incidences graves pour votre santé et votre situation financière.

En conclusion

En bref, il y a de nombreux avantages qui se présentent aux travailleurs et permettent un rythme de vie bien différent de la norme. Pour autant, cela implique d’autres contreparties qu’il est essentiel de prendre en compte et il faut se préparer à des difficultés de tous ordres et parfois plus de nature financière. Comme ce type de job amène des irrégularités dans l’emploi, les banques ne sont pas toujours accueillantes pour prêter de l’argent aux travailleurs autonomes. C’est pour cela que plusieurs types de prêteurs alternatifs ont vu le jour et sont favorisés par les travailleurs autonomes. Je vous rappelle que le prêt travailleur autonome peut être avec de plus grand taux d’intérêt que dans une institution financière.

 

Vous avez aimé!

Merci pour le support
[Total: 0 Moyenne: 0]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.